image

Aide exceptionnelle pour financer le recrutement d'un apprenti à la rentrée 2020 / Guide pratique du Plan de relance de l'apprentissage
David Morain

place disponible
Vous trouverez ci-dessous un lien vers un guide pratique concernant le plan de relance de l’apprentissage publié le 30 juillet sur le site du ministère du travail :

https://travail-emploi.gouv.fr/demarches-ressources-documentaires/documentation-et-publications-officielles/guides/article/plan-de-relance-de-l-apprentissage-guide-pratique-pour-les-entreprises

Ce guide pratique revient notamment sur l’aide exceptionnelle au recrutement pour les entreprises créée par l’Etat, dans le cadre de la relance de l’apprentissage de :

  • 5000 € pour les apprentis mineurs

  • et de 8000€ pour les apprentis majeurs.


Cette aide s’applique pour tous les apprentis préparant un diplôme de niveau master (niveau 7) ou inférieur dont le contrat est conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

A noter que cette aide est aussi valable pour les jeunes de moins de 30 ans en contrat de professionnalisation.

Avec cette aide pour la 1ère année de contrat :

  • le salaire minimum des apprentis de moins de 21 ans embauchés en apprentissage est intégralement financé

  • au-delà de 21 ans et jusqu’à 25 ans révolus, le reste à charge pour les entreprises est d’environ 150 € par mois et l’aide couvre environ 80% du salaire minimum de l’apprenti de moins de 26 ans


Pour quelles entreprises ?

Toutes les entreprises qui recrutent un apprenti préparant un diplôme de niveau master maximum entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 peuvent bénéficier de cette aide, sous conditions pour les entreprises de plus de 250 salariés

Cette aide exceptionnelle se substitue à l’aide unique à l’apprentissage, dont bénéficient les entreprises de moins de 250 salariés embauchant un apprenti de niveau CAP à Bac dont le plafond est fixé à 4125 € pour la 1ère année de contrat. L’aide unique reprend ensuite pour les années suivantes du contrat et pour les contrats d’apprentissage signés après le 28 février 2021.

En ce qui concerne les 2ème et 3ème années d’apprentissage du jeune et pour les contrats  d’apprentissage signés après le 28 février 2021, les entreprises de 250 salariés et plus continuent de bénéficier du « bonus alternant » si elles emploient plus de 5% de salariés en contrat favorisant l’insertion professionnelle.

Le site apprentissage.gouv.fr

Enfin, le guide pratique renvoie également les entreprises sur le site apprentissage.fr qui permet aux chefs d’entreprise de :

  • simuler les aides et les salaires,

  • publier des offres en apprentissage

  • de trouver toutes les réponses à leurs questions sur l’apprentissage